islam ma vie

Bienvenue sur mon blog

24 décembre, 2008

suite la perle proteger

Classé dans : Non classé — mahaba @ 10:42

(suite)Puis Allah (SwT) continue et dit « et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines (…) ». As-tu déjà vu Allah (SwT) être aussi précis (et explicite) dans un sujet tel que celui-ci ? L’unique question détaillée avec une telle minutie dans le Coran est le vêtement de la femme.
Donc, « et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines(…) » [le mot « voile » est la traduction choisie dans ce verset pour le « khimar », c'est-à-dire le foulard qui couvre la tête, doit aussi couvrir le cou.] C’est très explicite. Puis, Il (Swt) reprend et répète : « et qu’elles ne montrent leurs atours (…) » Et il termine les versets par : « (…) Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès.» XXIV-31 Donc, repentez-vous ! Repens-toi ma sœur et mets le hijab ! Et repens-toi mon frère marié, toi qui n’abordes jamais la question avec ta femme et tu la laisses, repens-toi ! Et aide-la à franchir le pas sans la forcer.
Allah (SwT) dit aussi : « (…) Et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d’avant l’Islam (Jāhiliyah).» XXLIII-33 L’interdiction est formelle. Ne t’exhibe pas ma sœur, comme aux temps de l’ignorance. Exhiber ici, c’est montrer les formes et les attraits. En lisant ce verset, tu te dis : Peut-être que les femmes de cette époque, d’avant l’Islam s’habillaient avec une impudeur outrancière. Tu crois peut-être qu’elles mettaient des minijupes ? Ou des « body » ? Non ! [Elles n'en étaient pas arrivées à ce point ! Elles étaient meilleures que nous] Elles s’habillaient avec des vêtements longs mais laissaient, simplement, apparaître le cou et une partie des cheveux. [Te rends-tu compte que c'est à elles qu'Allah (SwT) te demande de ne pas ressembler ?!!!]
D’habitude, pour faire passer un message aussi délicat, je préfère m’y prendre étape par étape, mais aujourd’hui nous parlons de pudeur envers Allah (SwT). Nous parlons à des gens qui vont se retrouver devant Allah (SwT). Que Lui diras-tu lorsqu’Il te demandera : «Ou-est le voile que Je t’ai recommandé ? » Donc, ne sois pas gênée si tu trouves les propos sévères. Je ne veux que ton bien, et ces paroles ne sont pas de moi, c’est la parole d’Allah (SwT).
Il faut que tu saches que lorsque les versets du voile ont été révélés, les hommes, en les apprenant, les récitèrent à leurs épouses, leurs filles, leurs sœurs, leurs proches…etc. et quelle a été leur réaction ? Les compagnons disent: « Par Allah (SwT) ! Dès qu’une femme entendait le verset, elle prenait un vêtement (peut-être qu’elle n’en avait que deux !) et le coupait en deux pour en faire un voile et couvrir sa tête et son corps [pourtant elles étaient pauvres et n'avaient pas une garde-robe fournie comme aujourd'hui] et à la prière collective suivante, toutes les femmes qui se sont alignées pour prier, derrière le prophète (psl), étaient voilées ! » [Te rends-tu compte à quel point elles étaient profondément attachées au commandement divin !!!]
Ce n’est pas comme aujourd’hui ! Lorsque tu demandes : « Tu vas porter le voile ? » Elle te répond quelque chose comme : « Oui, dès l’automne prochain (la rentrée) lorsque ma situation financière s’améliorera. Puis, elle te dit : Ce sera après l’hiver parce que les fringues sont moins chers en été et inch’Allah (SwT) je me suis promis qu’à la rentrée qui suivra celle de l’année prochaine lorsque je serais débarrassée des fringues d’hiver j’envisagerais….etc. »

As-tu vu comment les femmes de l’époque étaient soucieuses de se mettre en conformité ? C’est une différence de foi ! C’est de la pudeur ! [Car la pudeur est profondément liée à la foi !]

Attention ! Le prophète (psl) a dit « La meilleure de vos femmes est l’affectueuse, la féconde, la consolatrice, si elles craignent Allah (SwT). Et la plus mauvaise d’entre vos femmes, celles qui s’exhibent et les vaniteuses. » Et il a dit aussi : « Deux spécimens de ma Oumma entreront en Enfer, je ne les ai pas encore vus : des gens porteurs de fouets semblables à des queues de vaches avec lesquelles ils frappent les gens et des femmes vêtues mais nues qui vacillent et font incliner, et dont les têtes ressemblent aux bosses de bokht (chameau) ; ils n’entreront pas au Paradis et ne sentiront pas son odeur. Pourtant cette odeur est sentie à partir d’une distance équivalente à 500 ans de marche.»

Tu ne sais pas si elle est habillée ou pas (dans le sens ou ses formes sont mises en évidence).

Elles dévient de la vérité et font infléchir les autres.

Tu ne t’inquiètes pas pour ta sœur, qui n’est pas voilée? Dis-le lui avec douceur !

Tu n’es pas inquiet pour ta femme qui n’est pas voilée ? (Si tu l’aimes tu devrais !!!)

Et toi ma sœur tu n’es pas inquiète ?

Laisser un commentaire

 

Domine ut videam |
.::Dieu est bon::. |
SEL ET LUMIERE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jeunes Missionnaires Advent...
| LES ETOILES DE L'EGLISE " L...
| Messages et apparitions